Jour 1: Samedi 7 juillet – 600 km

Il n’est pas encore 8h, un comité d’accueil se forme pour nous souhaiter bonne route. C’est l’heure des adieux, il est 8h30 quand Jumper et Boxer mettent en route. Ce sont nos 2 véhicules ambulances. On retrouvera nos familles à Bobo le 23 ou le 24 juillet sachant que tout se passera comme c’est marqué sur le programme.

Départ

Arrêt à Parthenay pour un premier briefing. Ça ne dure pas longtemps parce que chacun maîtrise la mission qui lui est confiée. A 12h30 nous arrivons chez Christiane et Michel à Villars en Pons. Pas le temps de prendre les nouvelles de toute la famille, elle est trop grande, et le coq est trop bon. Hélène a fait le déplacement pour nous voir. Ça tombe bien, elle fait office du photographe de service.

WhatsApp Image 2018-07-05 at 19.02.35

Au péage de Bordeaux c’est le jackpot. La machine à billet avale avec grand appétit un billet de 50€. Mal lui en a pris, elle nous dégueule que des pièces de 2€ pour la monnaie. C’est trop lourd dans les poches quand il n’y pas de ceinture au pantalon. Et Bordeaux bouché, Bordeaux c’est grave, Bordeaux c’est sot et terne à la fois. Les petits pieds de Claire se plaignent du champignon. Voilà Bordeaux digéré après une heure de galère. Bilou, notre navigateur patenté joue du GPS à travers les pins. Les Pyrénées se montrent à l’horizon, ça veut dire que notre première étape à Pau touche à son but. « Tu vois Claire, là-bas, c’est le pic du midi d’Ossau ». C’est alors que Jumper fait un saut. Un saut qui prive le moteur de toute injection. Jumper est en panne sèche.  Seiches ! Tout est tari ! Bof, on en a vu d’autre. Jumper est conciliant, à coups de sauts répétés, il nous emmène à la station d’à côté.

WhatsApp Image 2018-07-05 at 19.02.35

Gérard, pas trop impatient, nous fait un accueil fraternel. Le diner est animé. Notre chef cuisinier d’un soir n’est rien de moins qu’un Chevalier dans l’ordre de la confrérie mondiale de l’omelette géante. Dans l’omelette on retrouve des champignons parfaitement clairs.

WhatsApp Image 2018-07-05 at 19.02.35

Notre première journée s’est bien passée.

B

Inscrivez-vous

Abonnez-vous à notre lettre d'informations pour recevoir les nouveautés par e-mail.

Une réponse à “Jour 1: Samedi 7 juillet – 600 km”

  1. Michel
    9 juillet 2018 à 8 h 39 min #

    Attention à bien sûrveiller la jauge d essence car dans le Sahara occidental ça risque d’être compliqué à gérer

Laisser un commentaire

Ratacochon |
Notre tour d'Europe |
Muenster2018 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | 24shadesofbrasil
| Etjeroulerouleroule
| Choco latine et autres cact...